Manger au féminin : la boulangerie Strawberry Blonde

Par Scott Simpson

« Te sens-tu en compétition avec Little Jo Berry’s? »

Autant que je me dise que je ne poserai pas la question, me voilà qui l'énonce à l’intérieur des cinq premières minutes de mon entrevue avec Jacqui ‎Okum, propriétaire de la boulangerie Strawberry Blonde. Ce n’est pas que je voulais savoir si les propriétaires de ces deux entreprises étaient en compétition, mais plutôt si le fait qu’il y ait moins de cent mètres qui séparent les deux seules boulangeries véganes d’Ottawa les plaçaient en situation de concurrence.

21687100_2099147336777781_2693423294611421457_o.jpg

Heureusement, la réponse est non. Au contraire, leur proximité contribue à attirer leur clientèle cible dans le coin. Strawberry Blonde opère aussi une cuisine commerciale et vend ses produits à travers le réseau Farm Boy, mais c’est vraiment les ventes à la boutique qui constituent la plus grande partie de ses revenus. La boutique : un petit paradis culinaire à façade bleu situé sur la rue Grange, dans le quartier Village Wellington. On y vend des beignes, de la crème glacée, des gâteaux, des scones, des biscuits... et j’en passe, pis le meilleur dans tout ça c'est que je peux TOUT manger! Non seulement leurs produits sont véganes, mais sans noix et sans gluten. C’est le genre de place où tu t’arrêtes avant un souper et tu sais que tu réponds probablement à toutes les restrictions alimentaires de tes invités.

Jacqui vient du sud de l’Ontario, a longtemps habité à Toronto et est maintenant installée à Ottawa. Celle qui travaillait en cinéma documentaire a décidé de poursuivre des études en pâtisserie au collège George Brown. C’est en travaillant au Rainbow Foods qu’elle a rencontré Claire, et c'est dans leur cuisine commerciale qu’elles ont démarré leur entreprise. Peu longtemps après, elles ont signé un bail pour leur emplacement actuel et très rapidement leur commerce est devenu une adresse incontournable du quartier. On y compte maintenant 27 employés, ce qui est pas mal pour une entreprise qui a vu le jour il n’y a qu’un peu plus que cinq ans.

Initialement, puisqu’elles n’étaient que deux, la boulangerie se faisait plutôt discrète. Maintenant, c’est Jacqui qui opère la boulangerie seule et elle aimerait pouvoir ouvrir un ou deux autres emplacements; potentiellement une grande cuisine commerciale avec quelques petits comptoirs. Mais ce n’est pas évident de trouver soit un emplacement qui n’a pas de clause d’exclusivité avec d’autres boulangeries ou qui ne coûte pas les yeux de la tête. Il s’agit de trouver le bon quartier. Ce qui est certain, c’est que le local actuel est plein à craquer sans possibilité d’expansion.

31113533_2418688041490374_1929568818561024000_n.jpg

Que ferait-elle avec plus d’espace? Plus d’expérimentation et plus de pains! Elle m’explique que puisque ses pains sont sans gluten, sans oeufs et sans produits laitiers, ce n’est pas évident de trouver la recette parfaite et il n’y a pas de ressources en ligne à profusion. Perfectionner une recette est un exercice de patience et de persistance. Et grâce à son partenariat avec Farm Boy, elle manquera bientôt d’espace si elle veut évoluer au même rythme qu’eux. Une chose est sûre : elle ne croit pas aux plans coulés dans le béton; elle préfère donc continuer à s’adapter au marché, à ses clients, et à sa vie.


C'est où? 114B avenue Grange, Wellington Village (Ottawa), Ontario

www.strawberryblondebakery.com

Le Pressoir