Nos incontournables du 13 au 19 novembre

Par Scott Simpson

Cette semaine on vous présente une brochette d’événements qui représentent un véritable smörgåsbord culturel. OK, assez avec les jeux de mots culinaires! Plus sérieusement, plusieurs soirées offrent des programmations très prometteuses, mais qui ne rendent pas la tâche de choisir facile. Donc lisez ce qui suit judicieusement et sachez que peu importe votre choix, ce n’est pas la qualité qui manque. Voici nos incontournables du 13 au 19 novembre.

45411332_2177263462539878_3651080814189346816_o.jpg

Le 14 novembre : Vernissage : Temporaire de 2009 à 2017 à la Galerie UQO

Le Temporaire a eu un impact indéniable sur la scène artistique et culturelle de Gatineau pendant sa durée de vie au 75, rue Saint-Rédempteur, de 2009 à 2017. Née d’une collaboration entre Véronique Guitard, membre cofondatrice du Temporaire, et Marie-Hélène Leblanc, directrice et commissaire de la Galerie UQO, l’exposition Temporaire de 2009 à 2017 tente de retracer les moments marquants de cet espace dédié à la création et à la diffusion artistique et musicale. L’exposition sera présentée du 14 novembre au 15 décembre prochain à la Galerie UQO, avec un vernissage en compagnie de FET.NAT et de la chorale volontaire du Vieux-Hull le 14 novembre de 17 à 21 h.

44597582_10155938687284632_6152885219566288896_o.jpg

Le 15 novembre : Conversation avec le lauréat du Prix Sobey pour les arts 2018 au Musée des beaux-arts du Canada

C’est mercredi le 14 novembre que le lauréat du Prix Sobey pour les arts de 2018 sera dévoilé lors du grand gala annuel. Voici l’occasion d’aller en profondeur dans le processus créatif de l’artiste gagnant de cette prestigieuse distinction consacrée aux artistes canadiens de 40 ans ou moins. Le lauréat sera accompagné de la journaliste et productrice Mary Lynk pour une conversation dans l’Auditorium du Musée des beaux-arts du Canada. L’événement est gratuit, mais les places sont limitées et attribuées selon le principe du premier arrivé, premier servi.


Le 15 novembre :
Osheaga présente LOUD au 27 Club

Ayant déjà fait sa marque sur la scène hip-hop canadienne avec le groupe Loud Lary Ajust, le rappeur LOUD a lancé son premier album solo Une année record à l’automne 2017. Telle une prophétie auto-réalisatrice, 2018 a justement été une année record pour le musicien québécois : il a lancé une tournée mondiale, accumulé les louanges, et l’année se culmine avec trois Félix au gala de l'ADISQ de 2018. Après deux passages à Gatineau cette année, c’est au 27 Club à Ottawa qu’on le trouvera le 15 novembre avant qu’il ne reparte pour l’Europe. Il ne reste pas beaucoup de billets, donc il faut faire vite!

42491650_10161183968530227_6508038470454214656_o.jpg

Le 15 novembre : Graham Van Pelt avec Karneef au Pressed

Le groupe Miracle Fortress est presque mythique sur la scène musicale indie de Montréal, et son membre principal Graham Van Pelt y est une figure essentielle depuis ses débuts avec le groupe Think About Life. Maintenant basé à Toronto, il a lancé son premier album solo Time Travel en octobre dernier, un disque qui représente un amalgame parfait de tous les éléments qui rendent sa musique si agréable : sa voix plaintive, ses arrangements minimalistes, mais complexes, une absence voulue de genre concis. Si le spectacle ressemble juste un peu à l’album, ça risque d’être fort spécial.

Le 17 novembre : Exposé Noir à Zibi

Il fut un temps où Ottawa bénéficiait d’une scène électronique underground vibrante. Je me rappelle encore d’avoir acheté un billet au NORML, d’avoir attendu 24 heures avant l’événement pour appeler le numéro imprimé et connaître l’emplacement, pour ensuite me rendre dans un endroit inusité afin d’écouter du bon vieux techno. Ces jours-là ne sont qu’un souvenir maintenant, mais vous aurez la chance de revivre cette période le temps d’une soirée. Ou plutôt, d’une journée entière, car c’est 24 heures de musique électronique que vous propose l’équipe d’Exposé Noir. Vous y trouverez des artistes locaux accompagnés de DJs en provenance de Montréal, Paris, Berlin, Moscou, Glasgow, São Paulo, et Washington. C’est à l’entrepôt 543 de Zibi que se tiendra cet événement unique à ne pas manquer.

Dans notre mire : Le Festival du film de l’Union européenne

Le Festival du film de l’Union européenne, c’est une présentation annuelle du meilleur cinéma contemporain produit au sein de l’Union européenne. Du 16 novembre au 2 décembre 2018 dans le salon Alma Duncan de la Galerie d’art d’Ottawa, l’Institut canadien du film offre au public d’Ottawa une vaste sélection de films présentés dans les plus grands festivals européens. Vous y trouverez notamment le film Cold War du réalisateur polonais Pawel Pawlikowski, un film qui lui a mérité le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes de 2018. C’est la seule et unique fois que plusieurs de ces films seront présentés au grand écran à Ottawa-Gatineau, donc il faut saisir l’occasion de voir ces visionnaires du cinéma dans notre région.