Nos incontournables du 10 au 17 septembre

40212341_2207429862875255_6868993109762506752_o.jpg

Lancement de série de spectacles Brasserie Bas-Canada et Ambassade Culturelle

On aime la Brasserie du Bas-Canada et on aime l’Ambassade Culturelle donc on est pas mal excités par ce nouveau partenariat. On ne sait pas exactement à quoi s’attendre, mais voici ce qu'on sait :

  • Le lancement a lieu à la Brasserie du Bas-Canada à Gatineau;

  • L’événement sera sous une formule 4 à 7 le mercredi 12 septembre;

  • C’est gratis;

  • Les pintes d’IPA seront vendues au prix d’un verre;

  • Terry McLove s’occupe de la musique;

  • Ils annonceront six spectacles à venir d’ici la fin de l’année 2018.

Pour ce qui est du reste? Ben, faut se rendre à la Brasserie du Bas-Canada mercredi pour l’apprendre.

Transistor : Sessions automnales

Les Sessions automnales de Transistor, c’est une série de trois événements culturels distincts qui seront présentés au Théâtre de l’île, ce qui est parfait pour cette période de transition saisonnière. D’abord, il y aura le Cabaret des variétés littéraires en collaboration avec le Salon du livre de l’Outaouais où cinq auteurs nous ferons vivre une expérience unique en partageant des extraits de leurs œuvres et des entretiens sur leur travail. Le cabaret sera précédé par le lancement de L'histoire secrète de l'Outaouais, une série de balados dédiée au patrimoine artistique de la région. Ce projet constitue une collaboration entre Culture Outaouais, Transistor Media, La Fabrique culturelle et le Réseau du patrimoine de Gatineau et de l'Outaouais. Le lendemain, les artistes Lydia Képinski et Anique Granger monteront sur scène pour offrir une prestation qui s'annonce mémorable. Juste avant le spectacle, il y aura l’enregistrement d’un nouvel épisode de la balado F# animée par M-H Frenette-Assad. Les sessions automnales se termineront avec un brin d’humour grâce à une prestation de l’humoriste Maude Landry qui présente son nouveau spectacle éponyme en rodage.

33419583_1745973665485487_477392851970293760_o.png

CityFolk

On ne va pas se le cacher, le CityFolk est un festival qui semble en perpétuelle crise identitaire. Initialement lancé en tant que Ottawa Folk Festival en 1994, le festival change de lieu et l’équipe derrière le Bluesfest le reprend en 2010. On commence à booker des artistes tels que Vampire Weekend, Kendrick Lamar et Lorde, loin d’être associés à la scène musicale folk. En 2015 on complète la transformation en festival grand public : on rebaptise le festival CityFolk et on le déménage à son emplacement actuel, au parc Lansdowne. Il faut dire que la programmation de 2018 qui souligne le 25e anniversaire du festival, ressemble bien plus aux programmations antérieures, avec un penchant nettement plus folk et indie rock. Cette année, on aura de la grande visite de la part de David Byrne, Ani DiFranco, Hozier, The Decemberists et Janis Ian. Une belle représentation canadienne est assurée par les formations Whitehorse, Lindi Ortega, Allan Rayman et Terra Lightfoot. De plus, le volet Marvest est de retour cette année dans le Glebe avec deux jours de programmation musicale 100 % locale.

Julie Doiron & The Wooden Stars + Gianna Lauren

Voici un concert fort spécial qui risque de susciter des émois. On la connaît grâce à ses contributions au groupe Eric’s Trip et à sa très impressionnante carrière solo, mais c'est surtout à cause de sa collaboration avec le groupe d’Ottawa Wooden Stars en 1999 et l'album simplement intitulé Julie Doiron & the Wooden Stars qu'elle a fait sa marque sur la scène indie rock canadienne et gagné le prix JUNO en 2000 pour l’album alternatif de l’année. Voilà probablement votre seule occasion de revoir cette formation se produire avec tous les membres du groupe. Cette soirée magique aura lieu le vendredi 14 septembre à l’église St. Alban’s.

14 septembre: Céleste Lévis au CNA

Céleste Lévis, auteure-compositrice-interprète originaire de Timmins en Ontario a fait la fierté du coin lorsqu'elle s’est rendue à la demi-finale de La Voix en 2015. Depuis, elle accumule les marques de reconnaissance dont une nomination au Gala de l'Adisq et cinq nominations au gala Trille d’Or en 2017. Il sera possible de la voir performer ce vendredi 14 septembre à la Quatrième salle du Centre national des arts.

40014488_10156316851420743_7853918768177610752_o.jpg

Dans notre mire : Art Battle Ottawa

Le concept du mouvement Art Battle est très simple : il s'agit d'une compétition internationale annuelle avec des chapitres nationaux et régionaux au cours de laquelle des artistes peintres ont 20 minutes pour créer une oeuvre qui se démarque de leur compétiteurs, le tout devant un public. Les gagnants de la compétition locale se taille ensuite une place jusqu'à la compétition nationale pour avoir la chance de gagner le titre de grand gagnant national. La peinture n’aura jamais été aussi féroce !

Le Pressoir